La tentation du PC…

computer-158743_1280

Joueur depuis une vingtaine d’années, j’ai débuté ma vie de baby gamer sur une Sega Master System 2. Depuis, j’ai eu quelques consoles : N64, PS1/2/3, Xbox- Xbox 360/One, ainsi qu’une Dreamcast. Je ne leurs ai fais qu’une brève infidélité, pour me tourner vers le PC où Age Of Empire 2 et Dark Age of Camelot me faisaient de l’œil, mais rien de bien méchant, je vous rassure.

J’ai toujours préféré la simplicité d’utilisation des consoles (oui ma compagne me rappel souvent ma simplicité d’esprit; il y a t-il un rapport avec les jeux ? ^^) : pas de mise à jour (au début) software, pas d’installation, un investissement durable ( de 5 à 8 ans) et des graphismes honorable. Il y avait aussi le fait de pouvoir jouer dans son salon sur une grande télé, d’arriver chez un ami avec : une manette, un jeu, des bières* et jouer directement. Mais ça, c’était avant… *(info pratique : trop d’alcool rend les parties jeux plus compliquées, préférez le chocolat chaud pour les mineurs ^^)

Depuis les Xbox 360 et PS3, des mises à jour système et patchs en tous genres ont commencé à pointer le bout de leur nez. Au début, ce n’était que de petites mises à jour, rien de bien méchant. Mais au fil d temps, celle-ci ont commencé tout doucement à grossir, grossir, grossir; pour finalement devenir ce que l’on connait actuellement sur nos Xbox One et PS4 : des monstres énooooormissimes mangeurs de connexion (et de patience) à cadence régulière.

Récemment, avez vous essayé de ramener un jeu chez un ami pour l’essayer ? Non ?

Alors petit conseil : si votre ami n’a pas la fibre à son domicile; changez d’amis ou sinon passez la veille lui déposer le jeu, le temps qu’il l’installe et télécharge les divers patchs. Dans ses conditions, alors, vous pourrez passer un bonne soirée gaming, même s’il a une Xbox One.

Rajoutons à cela l’écart, le gouffre, non que dis-je, l’abysse en terme de qualité graphique qu’il y a aujourd’hui entre la Xbox One/Ps4 (la WiiU je n’en parle même pas) et les PCs …   Je n’ai pas souvenir d’un tel écart aussi tôt dans la vie d’une console. Même au début de cette génération; où je suis passé de la PS3 à la Xbox One;  je n’ai pas eu la sensation de « Waouuh » comme à l’époque où j’ai eu l’occasion de changer ma Ps2 pour une 360.              Je peux prendre en exemple « Uncharted 3 » et « Last of us » VS « Ryse : Son Of Rome » (jeu de lancement sur la one) : on constate une évolution (relative) sur les graphismes mais de là à se taper le cul par terre, il y a un monde !

Dans un mois, un des derniers piliers de la Console risque de tomber : l’évolution hardware. Les consoles « modernes » ont toujours eu le même schéma de vie : 1. sortie de la console, 2. des versions slim et collector , 3. sortie d’une nouvelle génération et 4. fin de vie de la précédente ( RIP pour elle ^^); tout cela pour une durée de vie située entre 6 à 8 ans en règle générale. Mais cela ce finit cette année : pour la première fois dans l’histoire de nos consoles de salon, nous auront le droit à des versions Boost / Up / Plus / … en milieu de génération.

A mon avis, cela est une bonne chose, je n’ose imaginer l’écart monstrueux en terme de rendu visuel que l’on aurait pu avoir avec le PC d’ici la fin de la génération actuelle. Je pense sincèrement que c’est la meilleure solution pour les consoliers, de peut être, convaincre les joueurs comme moi de ne pas aller sur PC; car OUI, je songe sérieusement à me tourner vers cette alternative. Au cour de leurs vies, les dernières générations de consoles ont laissé tomber en chemin beaucoup de bonnes choses qui faisaient leurs charmes. J’ai pu m’accommoder de cet état de fait durant de nombreuses années, mais tout doucement, la balance entre consoles et PCs tend à s’équilibrer à mes yeux. Cette année est charnière pour moi : les jeux auxquels je joue sur console sortent aussi sur PC où les prix y sont bien plus bas. De plus, Microsoft semble opérer un changement dans sa stratégie globale avec un rapprochement de l’univers Xbox et Windows (reste à voir la politique tarifaire sur PC). Pour finir, la différence graphique, la richesse en terme de diversité au niveau des jeux  et la possibilité d’avoir accès à une réalité virtuelle de qualité dans le futur, son autant de point positif pour le PC.

Et c’est pour toutes ces raisons, que j’attends avec impatience ses nouvelles consoles, afin de prendre une grande décision dans ma vie de gamer ^^ : une nouvelle console ou si j’effectue le grand saut vers un concurrent féroce : le PC.

J’espère vraiment que Sony et/ou Microsoft sauront me faire rêver, car à partir de maintenant, je suis vidéo-ludiquement un cœur à prendre.

Et vous qui me lisez, qu’en pensez vous? Resterez vous sur les consoles actuelles? Souhaitez vous migrer vers la nouvelle « mid gen »? Ou pensez vous passer sur PC?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *